2000

En septembre 2000, Jacques Bloch et Dany Rosenfeld réitèrent le journée portes ouvertes. Le Conseil général de la Moselle soutient dès lors les premiers partenaires. Deux nouvelles communautés, en outre, se sont jointes à celles de l’année précédente : Boulay et Hayange. La communauté de Sarreguemines, quant à elle, ouvre les portes des cimetières israélites de Frauenberg, chargés d’histoire. Aux visites guidées des sites s’ajoutera un concert de la chorale Chalom.

i_re_juif_de_Franenberg

Cimetière de Frauenberg

      Photographie de Mathieu Cahn 

Pour visiter la communauté juive de  Frauenberg c'est ICI

Grâce à l’aide de quatre-vingts bénévoles, cette manifestation bénéficie déjà d’une organisation plus efficace et, dans tout le département, prend un caractère un peu plus « professionnel »…

La presse locale et les télévisions régionales sont au rendez-vous et couvrent, dès 1999, l’événement par une diffusion médiatique soutenue des  animations culturelles. Leur bilan est positif et encourageant.

Émanant des 7 à 77 ans (et même au-delà !), les questions, parfois inattendues, toujours intéressantes, fusent. Difficile de dire qui en retira le plus de plaisir : ceux qui posaient les questions ou ceux qui y répondaient… Cet échange imprime et caractérise désormais l’orientation de ces journées.

2001

                                                            

Michel Mayer, assisté à son tour par Dany Rosenfeld, préside à l’organisation de cette journée limitée encore à la Moselle, mais dont le thème - élément nouveau - s’oriente vers la Paque juive, Pessah, פּסּח, ….

Bionville, Grosbliederstroff et Morhange travaillent aussi de concert autour de ce thème qui, par l’efficacité de sa mise en œuvre, remportera sur tous les sites ouverts un franc succès. Fort de cette expérience  très positive, le comité d’organisation, va s’appliquer à parfaire et à développer les manifestations sur tous les sites participants.

grosblbie

Photographie extraite du site réalisé par Claire Décomps

int2

Intérieur de la synagogue de Grosbliederstroff

Pour visiter la synagogue de Grosbliederstroff c'est ICI

À noter, enfin, la création à Strasbourg d’un site internet www.jewisheritage.org qui fournit – entre autres – le programme de la Moselle. 

2002

Toujours sous la présidence de Michel Mayer aidé de Dany Rosenfeld, cette manifestation ne se limite plus désormais à la seule Moselle, mais s’est étendue à toute la région Lorraine. Des communautés de Meurthe et Moselle, de la Meuse et des Vosges s’adjoignent à l’opération : Lunéville, Nancy, Verdun et Vittel. Les organisateurs de cette journée comptent désormais sur trois nouveaux partenaires nancéens : l’Association culturelle juive de Nancy, la communauté juive de Nancy, les « Bnai Brith Elie Wurm, Jérusalem et Ber Isaac Beer ». 

« Le temps, le calendrier, les fêtes juives » est le thème retenu pour l’édition 2002. Des panneaux clairs et abondamment illustrés ont été exposés. Aux manifestations devenues habituelles, mais de plus en plus développées dans toute la région, s’ajoute notamment, à Nancy, une promenade guidée « À la découverte des anciens quartiers juifs de la ville ».

Notons, au cimetière israélite de Frauenberg, la présence du sénateur Philippe Leroy, président du Conseil général de la Moselle. Un public toujours aussi nombreux, intéressé… et satisfait découvre un monde beaucoup moins étranger qu’il ne l’imaginait souvent.

Francine Bloch