DSC_1583

Désirée Mayer, présidente des JECJ-Lorraine

Qui sommes nous ?

Des hommes et des femmes de tous bords, bénévoles, qui avons une connaissance du passé et de son héritage culturel, une conscience du présent et une responsabilité face au futur.

Quels idéaux nous animent ?

La culture, l'échange, le dialogue, la tolérance, la générosité, bref tout ce qui relève l’humain et l’accomplit.

Quels sont nos objectifs ?

Participer activement à la construction des démocraties toujours en devenir. Penser et agir, comme il se doit, à partir de nos propres inscriptions existentielles. Partant, mieux faire connaître les valeurs universelles contenues dans le patrimoine culturel juif, tant pour faire échec à la haine et au déni de l’autre, que pour favoriser l’échange et la connaissance par le partage. Ce faisant, nous avons conscience de nous situer parmi ceux qui tracent des voies aux rapports interculturels en montrant la manière dont une culture minoritaire crée sa place au sein  de la culture majoritaire.

Quelles actions menons-nous ?

Organisations de manifestations diverses : expositions, journées portes ouvertes à la connaissance de l'autre, repas pris en commun, conférences, spectacles, colloque, concerts.

Un champ d’action étendu : national et européen

Pour ces actions, nous assurons pour la 10ème fois la coordination lorraine des différentes manifestations des  Journées européennes de la culture juive. Depuis trois ans, nous nous sommes fortement impliqués sur le plan national, ainsi que sur le plan européen.

Ce que nous souhaitons apporter à nos concitoyens

Une manière enrichissante de « vivre ensemble ». Un regard clair – et si possible traversé d’un peu de lumière - sur les autres et sur le monde.

Ce que nous espérons

Transmettre, dialoguer, construire des liens, bâtir des ponts, réfléchir ensemble pour mieux sourire à la vie. Bref, appréhender le monde dans lequel nous vivons à partir des expériences singulières et celles des textes fondateurs, textes sacrés comme textes profanes. Lire, très patiemment et avec application, non seulement dans les livres, mais aussi sur les visages des passants et dans la marche du temps. Ne craindre ni l’ombre, ni le plein soleil. Préférer le regard des grands peintres aux catalogues de voyage. Apprendre à écouter, puis à vraiment entendre, comme si autrui était porteur des musiques secrètes de l’existence.

Désirée Mayer, présidente des J. E. C. J.- Lorraine.

chandelier_juif