Dans le cadre des JECJ-Lorraine 2016 consacrées aux « Langues et langages en dialogue », nous vous convions à découvrir les langages débordants, généreux, merveilleux, subtiles, spirituels et joyeux du grand artiste protéiforme qu’est Valère NOVARINA qui nous fera l'honneur de sa présence. Une trilogie à vivre tout au long du mois d'ocbotre 2016 !

 

1ER VOLET > Exposition des DESSINS ORIGINAUX de VALERE NOVARINA du 1er au 29/10, avec un vernissage > JEUDI 6 octobre à 17h30 à la Bibliothèque universitaire Ile du Saulcy – Metz (Entrée libre)

 

IMG_6974 IMG_6966

2nd VOLET > Spectacle Théâtral bilingue Français-Allemand « Homo – Automaticus – Le Monologue d’Adramelech » Traduit, adapté, joué en allemand (surtitré) par Leopold von Verschuer.

Mercredi 19 octobre 20h, Espace BMK – Théâtre Universitaire, Ile du Saulcy (Billetterie € 12 et € 8)

Quand Adramélech prend la parole, c’est pour dire, jusqu’au bout du souffle. Leopold von Verschuer navigue avec virtuosité sur ce flot langagier. Il offre au texte sa réjouissante inventivité, en révèle l’architecture fuguée, allant jusqu’au vertige sonore, et fête, chante, danse les fragments de vies et d’histoires si drôles de cette indomptable mosaïque. Ce monologue, écrit comme une petite île enchâssée dans l’œuvre fleuve du « Babil des classes dangereuses », précipité de revendications existentielles, devient entre ses mains « Homo Automaticus » : un labyrinthe fou et follement comique de paroles propulsées de main de maître. Sa brillante performance d’acteur a été particulièrement saluée par la critique.
Von Verschuer réussit une grande chose : le transfert même de la force phonétique de l’original français (…) il redonne la foi dans la qualité physique d’un théâtre d’acteur que l’on croyait perdue.
(Die Welt, Berlin 2014)

PRIX DU PUBLIC du Festival d’écriture dramatique contemporaine PRIMEURS Sarrebruck/Forbach 2014 –

MENTION SPECIALE du jury du Thespis Festival International de Monodrame Kiel 2014.

 Leopold v

3ème  VOLET > Lecture théâtrale en musique « Lumières du Corps » - Lecture : Pascal Omhovère ; Musique : Quatuor MELODIA

Jeudi 20 octobre 20h - Espace BMK – Théâtre Universitaire, Ile du Saulcy (Billetterie € 12 et € 8€)

Les textes lus par Pascal Omhovère seront extraits de Lumières du corps, recueil de pensées de Valère Novarina. Les musiques, choisies spécialement proviendront de divers compositeurs. « Langage et musique s’intervertissent, dialoguent, se prolongent et viennent libérer par leurs jeux d’ondes, leurs jeux d’ombres, ce que l’on croyait avoir saisi, arraisonné. Langage et musique ouvrent un corps creux, en méandres, en galeries. Parfois, la musique semble en avance, parfois c’est le drame. La musique prend la parole. Une aimantation a lieu entre les choses. Un mouvement amoureux. Les syllabes s’attirent et gravitent. « L’esprit respire », la pensée est un rythme».l6