concert_1

 

Cuando el Rey Nimrod

 et

Chants de Hanoucca

 

20h mardi, 20 décembre, salle de l'Esplanade - Arsenal  Metz

Cyrille Gerstenhaber, soprano

Jonathan Dunford, viole de gambe

Andreas Linos, viole de gambe

James Holland, théorbe

Pierre Rigopoulos, percussions

Mathieu Dupouy, clavecin

Jean-Christophe Frisch, flûte et direction

 

 

 

 Programme (extraits) :

 

Anonyme Ladino : La Rosa Enflorece

Barbara Strozzi (1619-1677) : Eraclito amoroso

Taksim (Zarb solo)

Follia - improvisations sur un thème baroque

Anonyme portugais : Senhora del Mundo

Taksim (kamanche et flûte)

Traditionnel klezmer : Rabbi Elimeylekh

Concerto Turco (publié à Venise en 1788)

Luigi Rossi (1598-1653) : Zaida Turca

Anomyme ladino : Cuando el Rey Nimrod

Et bien d’autres…

 

 

Le programme s'appelle "Cuando el Rey Nimrod" (Quand le Roi Nimrod), titre d'une célèbre chanson ladino qui raconte la naissance d’Abraham. C'est un programme méditerranéen, autour des femmes de différentes cultures. Le thème est celui du "vivre ensemble" qui a toujours, du moyen-âge à notre époque,  été important autour de la Méditerranée. En particulier à Venise, où au 17e siècle, les cultures s’entrecroisaient et s’échangeaient rythmes et mélodies, celles des juifs expulsés d’Espagne, des Turcs d’Istanbul, ou des Arméniens réfugiés de l’Empire Ottoman.

 

Contacts

XVIII-21 Le Baroque Nomade, 43 voie Daumier, 94400 Vitry-sur-Seine, France

Jean-Christophe Frisch           Nicolas Bondue                                             Agathe Dupont

direction musicale                                          administration                                                diffusion internationale

jcfrisch@xviii-21.com                                    nbondue@xviii-21.com                                 adupont@xviii-21.com

01 45 73 07 45 43                                           01 74 71 16 23 / 06 07 54 90 08                    01 45 73 07 45/ 06 23 11 17


XVIII-21 Le Baroque Nomade

 

Longtemps, au lieu de se coucher de bonne heure, Jean-Christophe Frisch caché sous ses draps, écoutait les musiques du Monde à la radio, à l'insu de ses parents. Après des études de biologie, il se consacre à la flûte et la musique baroque, sous l'impulsion de ses maîtres. Premiers prix en poche, il débute sa carrière avec J.-C. Malgoire, mais il se dédie aussi à la musique de chambre. Le succès de l'enregistrement de l'intégrale des sonates pour flûte de Vivaldi, et son envie de partager une vision différente et novatrice de la musique baroque le décident à créer son ensemble.

 

XVIII-21 Le Baroque Nomade, né de ses passions pour les voyages et la musique, l'altérité et les rencontres, recherche les croisements de la musique baroque avec d'autres horizons musicaux, pour une relecture des répertoires des 17e et 18e siècles. Jean-Christophe Frisch est convaincu que les traditions orales, proches des styles anciens par leur spontanéité et leur liberté, permettent de comprendre des éléments essentiels des œuvres de Lulli, Corelli ou Bach. Il se lance alors à la poursuite des musiciens qui, il y a des siècles, ont traversé les océans pour découvrir les musiques des autres, en Chine, en Amérique, au Moyen-Orient... Depuis, ses enregistrements ont été nominés aux Victoires de la Musique et couronnés par de très nombreuses récompenses. Concerts et tournées dans le monde entier jalonnent le chemin musical de XVIII-21. Au détour d'un opéra de chambre, Castor et Pollux de Rameau représenté plus de 55 fois,  XVIII-21 rencontre Cyrille Gerstenhaber.

 

 

Longtemps, au lieu d'écouter de l'opéra, Cyrille Gerstenhaber cachée dans sa chambre, chantait avec sa guitare des chansons qui lui racontaient des histoires. Après des études de littérature, elle se consacre à la musique. L'exceptionnelle flexibillité de sa voix et ses connaissances stylistiques lui permettent d’aborder un répertoire éclectique qui va de la période médiévale à nos jours. Régulièrement encensée par la critique, — « cette chanteuse est exceptionnelle (…) proche du sublime » (Le Monde), «sous le charme d’un timbre de cristal et d’une musicalité sans faille» (Le Figaro), « superbement expressive, vocalement audacieuse, comédienne hors pair, captive» (Diapason) — elle voyage dans les répertoires comme Jean-Christophe Frisch dans le Monde. Opéra, oratorio, récitals, mélodies proches de la chanson...

 

 

Complices depuis dix ans, ils développent une lecture audacieuse, une interprétation dramatique et contrastée du répertoire baroque. Constitué de musiciens hors-pairs, les meilleurs dans leur domaine, XVIII-21 Le Baroque Nomade réinvente les trésors d'ici ou là-bas, retrouvés par Jean-Christophe Frisch, Indiana Jones de la musique baroque. Il recherche avant tout l'émotion d'un moment, la sensualité d'un mot, le parfum d'un silence et montre à travers la musique, que rien n'est plus proche d'un homme qu'un autre homme, fût-il à l'autre bout de la planète.  

 

www.lebaroquenomade.com

 

concert_3