Cimetii_re

Photo Bernard Michel

Bien que la synagogue de Gérardmer ait disparu, il subsiste un carré juif dans le cimetière communal encore utilisé de nos jours.

Le dernier enterrement eut lieu en juillet 2009, il s’agissait du fils de Raymond Marx, ancien premier adjoint à la mairie de Bruyères, une des personnes qui s’employa à la sauvegarde de la synagogue de Bruyères.

Bernard Michel

L'histoire de la présence juive à Gérardmer ne se limite pas à l'histoire de la communauté locale. Depuis le Second Empire (1852-1870), Gérardmer est devenue une ville touristique. De nombreux visiteurs s'y rendent, attirés par la beauté de ses paysages. Parmi ces touristes, se trouvent des juifs, quelques-uns illustres. A la fin du 19ème siècle, la famille Cahen d'Anvers, une famille de banquiers, fait bâtir, près du lac, un « chalet », où elle reçoit de nombreuses personnalités littéraires et politiques, dont l'écrivain Guy de Maupassant et le président de la République Sadi Carnot. Entre les deux guerres, Sylvain Lévi (1863-1935), un éminent spécialiste des religions de l'Inde, professeur au collège de France et qui préside aussi à la destinée de l'Alliance israélite universelle de 1920 à 1935, vient en villégiature à Gérardmer. Une autre touriste, Gabrielle Reinach, fille de Théodore Reinach (1860-1928), historien de la Grèce antique apprécie les séjours à Gérardmer. Elle  légue, à sa mort en 1970, une quarantaine de tableaux de sa collection à la Perle des Vosges dont un portrait peint durant la guerre franco-allemande de 1870-1871 par Edgar Degas du général Mellinet et du grand rabbin Aristide Astruc (1831-1905), alors grand rabbin de Belgique.

Gilles GRIVEL, professeur d'histoire au lycée Jean-Lurçat de Bruyères, président de l'association Daniel-Osiris pour la sauvegarde de l'ancienne synagogue de Bruyères

Eric TISSERAND, professeur d'histoire au lycée de la Haie Griselle de Gérardmer

 

degas

Pour en savoir plus  un clic ICI