Amaya Dominguez et son ensemble à l'Arsenal de Metz

ont interprété dans  Les Jardins de l'Alhambra

amaya_bio

Franco-espagnole née à Strasbourg, Amaya Domínguez débute le chant sous la direction de Marie-Madeleine Koebelé et de Francis Jeser. Elle poursuit sa formation au CNSM de Paris auprès de Glenn Chambers d’où elle sort en 2007 en obtenant à son prix une mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury. Elle remporte le Prix des Jeunes Talents de Strasbourg et est lauréate du Festival Musical d’Automne de Jeunes Interprètes.
Très tôt remarquée, Amaya Domínguez a tenu en 1999 le rôle de l’Esprit à l’Opéra du Rhin dans Curlew River de Britten. Elle a poursuivi ses interprétations en tant que soliste dans Le Pierrot Lunaire de Schönberg (création en Lettonie), Didon et Enée de Purcell, Vénus et Adonis de Blow, Bastien et Bastienne de Mozart, le Couronnement de Poppée de Monteverdi (Ottavia) sous la direction d’Eric Tappy. Ce dernier l’a invitée en 2006 au festival de l’Estrée de Ropraz (Suisse) pour y interpréter Idamante dans Idoménée et Sesto dans la Clémence de Titus de Mozart.
En 2006, William Christie la découvre et l’invite à participer, dans le cadre du Jardin des Voix, à la tournée internationale des Arts Florissants dans les salles les plus prestigieuses telles que le Barbican de Londres, le Grand Auditorium de Madrid, l’Alte Oper de Francfort ou le Lincoln Center de New-York (mars 2007). Il l’a également invitée à interpréter des œuvres de Lully et de Charpentier. En 2007, elle fait ses débuts au Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence où elle chante des œuvres de Monteverdi sous la direction de Kenneth Weiss. Ce programme est ensuite repris à l’Opéra de Monte-Carlo ainsi qu’à l’Opéra de Bordeaux. Amaya Domínguez chante également la seconde sorcière dans Didon et Énée de Purcell à l’Opéra de Lille et au Grand Théâtre de Provence sous la direction de Kenneth Weiss dans une production du Festival d’Aix-en-Provence. A l’Opéra Comique, elle interprète le rôle de Juliette 2 dans le Roméo et Juliette de Dusapin. En 2009, elle chante Dorabella dans Cosi fan tutte de Mozart en tournée dans toute la France avec l’ensemble Philidor, Léonide dans La Pastorale de Pesson au Théâtre du Châtelet. Parmi ses projets à venir, Cristeta dans La Clementina de Boccherini au Théâtre National de Madrid et à l’Opéra de Bilbao et le rôle-titre de l’Enfant  dans L’Enfant et les sortilèges de Ravel à l’Opéra de Nancy.
Amaya Domínguez apprécie particulièrement la musique de chambre. Elle forme notamment un duo avec le pianiste Martin Surot avec qui elle se produit régulièrement en récital. Elle a été amenée à se produire dans plusieurs pays européens, notamment, au Danemark autour de compositeurs du XXème siècle, en Espagne et en France pour des programmes de musiques espagnole et française. Elle a récemment été invitée à chanter à l’auditorium de Saragosse avec l’ensemble Enigma (œuvres de Ravel et de Stravinsky).
Sa curiosité et son ouverture d’esprit l’amènent à découvrir la musique Séfarade pour laquelle elle se passionne. Elle forme alors un ensemble (chant, guitare et percussion) avec lequel elle donne régulièrement des concerts en France et à l'étranger
.

Arsenal_13_9_09___2_

Photo Jacques Szermann