Tou bichvat :

de la saveur des fruits à celle de la vie

La fête juive de Tou Bichvat, Nouvel an de la nature, aura lieu cette année le 10 février. Lors de cette festivité, il est coutume d’inciter les enfants à planter des arbres et de les inviter à réfléchir aux bienfaits de la nature en dégustant ses fruits.

Dans le cadre des Journées européennes de la Culture juive, dont le thème de l’année est : « Fêtes et traditions », les enfants des écoles de la Communauté israélite de Metz : Ecole Nathanaël et Collège Rabbi Guershon, viendront planter un arbre dans le parc du Château de Courcelles, à Montigny-lès-Metz, en présence de M. le Maire de Montigny-lès-Metz et du Grand Rabbin de la Moselle.

Mardi 10 février à 10 h00

dans le parc du château de Courcelles

arbreJECJL5

Photo Philippe Hoch

lunapic_123533875413224

La cérémonie sera filmée par Michel Gerstenhaber, cinéaste amateur, qui prépare un film documentaire sur le caractère spécifique et universel des fêtes et traditions judaïques.

Pour l’association J.E.C.J.- Lorraine, qui est à l’origine de ces manifestations, il s’agit d’inculquer aux enfants une conscience positive et active de leur environnement naturel et social.

Sans_titre

Château de Courcelles à Montigny-les-Metz

Photo extraite de latourcamoufle.hautetfort.com

Rappelons que la ville de Montigny, et plus précisément le Château de Courcelles, sont partenaires des manifestations culturelles des JECJ, qui se déroulent tous les ans à partir du premier dimanche du mois de septembre.

fruit136

Photo extraite de abcwallpaper.free.fr

Quelle que soit l’appartenance culturelle ou religieuse, tout enfant a besoin de repères pour se construire ; tout homme en a besoin pour définir lucidement ses choix. Plus que jamais, notre monde et nos sociétés doivent retrouver les gestes authentiques, qui lient le symbolique au concret. Planter un arbre, déguster des fruits permettent de donner du sens à la vie. Tou Bichvat marque l’attachement à la terre qui nous porte et nous nourrit, là où l’on se trouve. Son rituel enseigne la gratitude, le souci du futur et la responsabilité. Nous voulons enseigner à nos jeunes qu’il faut planter pour les autres, se sentir responsable de l’avenir et savourer, avec délices et en toute conscience, les fruits des jardins bien cultivés et de l’existence.

Désirée Mayer, présidente des JECJ-Lorraine