Parallèlement à l'exposition consacrée aux Juifs d'Afrique du Nord, présentée aux Archives municipales de Metz, une autre exposition s'est tenue à Montigny-lès-Metz cette fois, au château de Courcelles, sur le thème de de la présence millénaire des Juifs en Pologne. Émouvante à beaucoup d'égards, elle retraçait l'apport des Juifs ashkénazes à la culture non seulement hébraïque mais universelle, notamment à travers leur langue - le yiddish - et leur littérature, mais aussi les relations souvent difficiles entre les communautés juives et une société parfois prompte à céder au démon de l'antisémitisme. Plus de soixante ans après la Shoah, un judaïsme vivant et créatif renaît lentement en Pologne.

Si le diaporama est à l'arrêt, cliquer sur la petite croix dans l'angle supérieur droit pour l'activer.